Certains diront que les astronomes amateurs ne sont pas des gens comme les autres. Le nez planté dans le ciel et les étoiles, ils ne semblent jamais être là où on les attend. À l’occasion de vacances de noël, nous avions décidé, avec un groupe d’amis, d’aller passer une semaine à Las Vegas. Pour la plupart d’entre eux, l’objectif du voyage était clair. Nous n’allions passer que quelques jours dans la capitale du jeu aussi l’idée était de profiter au maximum de la ville, de son ambiance électrique et de ses casinos. De mon côté, j’avais repéré la présence dans la zone d’un planétarium. Il n’était pas réputé comme l’un des plus grands du monde loin de là, mais j’avais prévu d’y faire un tour peu après notre arrivée. Et c’est ce que j’ai fait, Vegas et ses casinos pouvaient attendre.

Le lendemain, dans l’après-midi, après avoir demandé à mes amis s’ils étaient tentés par la découverte du CSN – à quoi ils ont répondu non (sans surprise), je leur ai faussé compagnie pour me rendre sur place.

Le planétarium du College of Southern Nevada de Las Vegas

Loin de l’ambiance des casinos, ce petit planétarium possède une salle équipée d’un large dôme. Elle peut accueillir en simultanée, un grand maximum de 60 à 70 personnes. L’endroit était loin d’être plein quand je m’y suis rendu et nous devions être un peu moins de 40 personnes.

Sur l’écran, nous avons eu droit à une belle projection. Le reportage portait sur la conquête de l’espace, les nébuleuses et certains objets de l’espace profond. Je n’ai pas appris grand chose que je ne savais déjà mais les fauteuils étaient confortables. L’écran hémisphérique était aussi doté d’une excellente résolution et j’ai passé un excellent moment. Je retiens aussi quelques belles prises de vue de nébuleuses dans lesquelles l’écran nous immergeait totalement. A la sortie de la projection, un échange débat a eu lieu avec un professeur en astronomie qui s’est vite trouvé assailli de questions. Puis nous avons tous été guidés jusqu’à un télescope qui nous a permis d’observer Saturne. Toutes les conditions étaient réunis et j’ai vu la belle planète mieux que jamais je n’avais pu le faire avec mon propre matériel. Avant de partir, j’ai fait un tour à la petite boutique qui se tenait sur place sans rien y trouver d’intéressant. Et puis je suis retourné à l’hôtel rejoindre mes amis. Ils pourraient toujours se moquer de ma petite sortie. J’étais content, je pouvais dire désormais que j’avais vu le planétarium du CSN de Vegas et c’est tout ce qui m’importait.

L’Astronomie dans les casinos ?

Nous étions descendus au légendaire MGM grand, célèbre pour son casino mais aussi pour ses spectacles et ses shows. Après un bon petit restaurant et un New York steak, la soirée s’est passée autour des tables de black jack et des machines à sous. Par simple curiosité, j’ai écumé le casino à la recherche de jeux qui pourraient évoquer les planètes ou l’astronomie, même de loin. A ma grande surprise, j’en ai trouvé une ou deux. Bon, disons-le, il ne s’agit pas tout à fait du même sujet mais plutôt de machines à sous sur lesquels on trouve des symboles de planètes ou des choses qui rappellent un peu les voyages interstellaires. Il y a, par exemple, ce jeu de la société Playtech qui s’appelle Astro Babe. On y voit des jolies filles habillées en tenues spatiales plutôt sexy. Chacune a sa spécialité et ses couleurs. En faisant tourner les rouleaux de cette machine à sous, il faut aligner des symboles pour aider les jolies astronautes à s’équiper. Une autre machine du nom de Mystery Planet proposait aussi de miser et de tenter d’accumuler des gains sur le thème d’une planète mystérieuse. Avec ses superbes décors et symboles, c’est ce bandit manchot qui m’a le plus impressionné, même si les filles de l’autre jeu avaient quand même plus de charmes.

Comme je n’avais pas pris de photos de ces jeux de machines à sous, sur le moment, après coup, j’ai du les chercher sur internet. Cela m’a pris un peu de temps mais j’ai fini par les retrouver en partant d’un site qui mentionnait plusieurs casinos virtuels. C’est ce site là, je pense www.joueraucasino.com. J’espère ne pas me tromper parce que j’y ai passé un certain temps et j’ai vu passé pas mal de sites avant de trouver ce que je cherchais. Tout ça pour vous montrer à quoi ressemblent ces jeux. D’ailleurs, au passage, je me suis rendu compte que les jeux auxquels j’avais joué à Vegas n’étaient pas le seuls sur le thème de l’espace et des planètes. Il en existe bien d’autres dans les casinos en ligne.

La disparition de Star wars dans les casinos !

En me baladant dans le casino du MGM, j’ai aussi été étonné de ne pas trouver de machines à rouleaux sur le thème du célèbre film Star Wars de Georges Lucas. Après m’être renseigné, j’ai compris pourquoi. Jusqu’en 2018, on trouvait, en effet, une machine à sous Star Wars dans de nombreux casinos de Vegas. Elle était même très populaire. D’un coup pourtant, tous les endroits où on la trouvait l’ont sortie et on ne la trouve, désormais, plus nulle part. Derrière la surprenante décision, il semble que ce soit le rachat par Disney de la franchise Star Wars qui ait entraîné cela. La grande société américaine est connue pour ne jamais avoir investi dans le jeux de casinos ni déclinée ses marques dans des jeux d’argent. Il semble donc qu’elle ait décidé de retirer du marché toutes les machines à sous qui utilisait la marque Star Wars et ses personnages, au grand dépit des joueurs qui étaient habitués à les utiliser.

Pour finir cette journée bien remplie entre planétarium et divertissement à l’américaine, en plein Las Vegas, j’ai misé quelques dollars sur un vidéo poker. Un peu après, j’ai remporté un carré que je me suis empressé de changer. Mes amis qui m’avaient rejoint, m’ont regardé d’un air que j’étais un gagne-petit, mais j’ai préféré empocher mes 150 dollars pour en avoir misé 30 et finir la soirée au bar. Quand je vous dis que les astronomes amateurs ne sont pas des gens comme les autres, je sais de quoi je parle…

Fermer le menu